FLASH : SEMAINE SPECIALE SUR LE SAINT ESPRIT A BKTAB AVEC LE REV. BARUTI KASONGO

SUIVEZ LES ENSEIGNEMENTS SUR LE SAINT ESPRIT CETTE SEMAINE A BKTAB AVEC LE REV. BARUTI KASONGO A PARTIR DU MERCREDI 19 AU VENDREDI 21-06-2019

DU MERCREDI AU VENDREDI, les enseignements sur le Saint Esprit, le Samedi la préparation au baptême du Saint Esprit à Baruti Tabernacle, le dimanche la ligne de prière pour le baptême du Saint Esprit.


FLASH : SUIVEZ LE CULTE DOMINICAL DE CE DIMANCHE 05-05-2019 A PARTIR DE 8H30 AU TEMPLE DE BARUTI TABERNACLE SIS 6, AV. PAROISSE Q. RIGHINI COMMUNE DE LEMBA, NON LOIN DU ROND-POINT NGABA.

 

 


FLASH : BKTAB ANNONCE QUE LE CULTE DE CE MERCREDI 01-05-2019 SE PASSERA LE MATIN A CAUSE DU CARACTÈRE FÉRIÉ DE CETTE JOURNÉE. (JOURNEE DU TRAVAIL)


SUIVEZ LE CULTE DOMINICAL DE CE 17 MARS AVEC LE PASTEUR BARUTI KASONGO A PARTIR DE 8H30 A BARUTITABERNACLE. SUIVEZ NOUS EN LIVE SUR YOUTUBE : "BK MULTIMEDIA"; FACEBOOK : "PASTEUR BARUTTI KASONGO", LIVESTREAM : "BKMULTIMEDIA". Vous avez aussi la possibilité de nous suivre à partir de votre téléphone ou tablette (android, iphone ou ipad) au travers de l'application BK.


SEMAINE DE D'ENSEIGNEMENT SUR LES SEPT SCEAUX AVEC LE PASTEUR BARUTI

Commencé le mercredi dernier, le Révérend Baruti continue les enseignements sur les sept sceaux. aujourd'hui c'est le 3ème Sceau.


Le Révérend Baruti Kasongo est de retour à Kinshasa après un voyage missionnaire d'environ 3 mois durant lequel il a tenu 3 grandes campagnes d'évangélisation au Canada à Montréal et au Brésil à Joao Pessao et Rio de Janeiro. Ces campagnes ont été accompagnées de beaucoup de conversions au Seigneur Jésus Christ et beaucoup des guérisons.


Flash " JE NE SUIS PAS POLITICIEN ET JE N'AI JAMAIS ADHÉRÉ A UN PARTI POLITIQUE " dixit le pasteur Baruti Kasongo

1." JE NE SUIS PAS POLITICIEN ET JE N'AI JAMAIS ADHÉRÉ A UN PARTI POLITIQUE ". Suivez l'extrait d'une des anciennes prédications du pasteur Baruti Kasongo en cliquant le lien ci-dessous :
https://youtu.be/OplWpwwPS4g

2.Pour couper court à la déclaration d'une dame sur les réseaux sociaux, suivez la déclaration du Pasteur Baruti Kasongo en cliquant sur https://youtu.be/XtaLiMZO1x0


BKTAB News du 14.01.2018: Les nouveaux administrateurs sont aussi là ! 

 

 

 


BKTAB News du 24.12.2017: Témoignage

Le frère TOKSI TOTO a témoigné pour sa femme qui est rentrée à la vie grâce à la prière du Pasteur Baruti.
N.B.: Grâce à ce miracle, ce couple a décidé et à choisi le Pasteur Baruti comme son pasteur.

Le frère TOKSI TOTO a aussi emmené son jeune frère atteint de la folie

et le Pasteur Baruti a prié pour lui. Et le Dieu de BK a agit : Il a été guéri

et a accepté le Seigneur

Que le Dieu de BK soit loué !

 


BKTAB News du 14.12.2017

Deux mariages ont été célébrés parmi lesquels il y avait ce couple de malentendants 

  

D'une manière flash, le Révérend Baruti a donné un bref statistique sur certaines activité dans Baruti tabernacle :

- Il y a eu 2107 personnes baptisées jusqu'à ce jour;

- l'église BKTAB a marié 102 couples durant la même période;

- il y eu 509 enfants consacrés durant cette année jusqu'à ce jour;


BKTAB News du 14.12.2017

Le pasteur NDEMBO PAUL a prêché  sur " Le temps de décision"

 



BKTAB News du 06.12.2017

Le pasteur KABAMBA CHRISTOPHORE de Kisangani a prêché  sur " Le Créateur est dans la barque ".

Ecritures : Matthieu 8 : 23-27


BKTAB News du 01.12.2017

Le pasteur NDEMBO PAUL a prêché  sur " La sagesse contre la foi ".

Ecritures : Gén 3 : 1-6; Ps 111 : 10; Héb. 11:1


BKTAB News du 26.11.2017

Le pasteur MUSENDO METUSCHELAH a prêché  sur " La seconde venue". LUC 15 : 8-10


BKTAB News du 01.11.2017:

Le pasteur MUSENDO METUSCHELAH a prêché  sur " LE COMPTE A REBOURS  


BKTAB News du 29.10.2017:

Le pasteur Ndembo Paul a prêché encore  sur " TROIS SORTES DE CROYANTS "

ECRITURE: JEAN 6: 60-70

Kinshasa, le 30 octobre 2017 (Baruti Tabernacle).- Ces deux jours de vendredi 27 et dimanche 29 octobre 2017, le Baruti Tabernacle a suivi avec attention la prédication du Pasteur NDEMBO Paul intitulée « Les trois sortes de croyants » :

Après lecture des écritures dans l’Evangile de saint Jean 6 : 60-64. Le révérend Ndembo Paul dira d’entrée en la matière ce qui suit :

C’est Jésus qui choisit les disciples.

Tout est parti d’abord de la prédication du vendredi 27/10/2017 sur le parcours de Jésus-Christ. En introduisant, le prédicateur a montré que Jésus avait fait le choix de ses disciples dans une foule ou dans des foules des personnes qui l’écoutaient et le suivaient. Il ne manquait pas à faire allusion à la prédication de notre Prophète William Marrion Branham, du même titre. C’est dans cette façon que l’on est parvenu à distinguer « les trois sortes de croyants » selon cet exposé.

Les croyants authentiques

Il a été enseigné que «les croyants authentiques» sont des vrais croyants qui ont été catégorisés dans la première classe, des croyants de toutes les époques depuis le jour où Satan avait séduit Eve.

Le révérend Ndembo Paul a fait la lecture dans l’Evangile de saint Jean 6 : 60-64, il est bien prédit que c’est par la foi et l’application de lois de Dieu que ces derniers ont été confirmés des croyants authentiques. A l’exemple de la foi qu’avait l’Apôtre Pierre en demandant à Jésus-Christ, le lieu et le Berger que le reste des disciples devaient suivre après la dispersion des autres premiers disciples qui ont quitté Jésus. «Qui devons-nous suivre si c’est ne pas Toi Jésus notre Berger?» Certes Jésus-Christ ayant compris la question de Pierre qui, remplit de conviction, n’avait pas laissé de dire à Pierre que dans les douze disciples qui étaient restés, il y avait encore la catégorie des incrédules (Judas l’opportuniste) qui avait l’idée de trahir Jésus.

 Les incrédules

Les incrédules sont la deuxième classe ou catégorie que Jésus-Christ lui-même avait fait découvrir à ses douze disciples. Donc, dans la catégorie des incrédules vous voyez les croyants permanents mais par mauvaise foi avec l’intention de trahir et contester la Parole de Dieu. Les incrédules ont la foi qui n’est pas fondée, c’est-à-dire sans base ou conviction. Ils ont nonante neuf virgule neuf pourcent de foi pour croire la Parole de Dieu. Or, pour ce qui est de croire, il faut cent pour cent de conviction. Car la moindre incrédulité entrainera la mort. Prenez l’exemple de Judas qui trahit Jésus pour des intérêts matériels ; bref être incrédule, c’est perdre la foi authentique.

Les soit disant croyants

Les soit disant croyants sont classés dans la troisième catégorie de tous les croyants expliqués dans ce thème ; mais ils sont des premiers à quitter le groupe à chaque époque et tout le temps. Ils n’ont pas une bonne foi, ils ont le doute. Ils croient après avoir quitté et sont convaincus de leur doute. Ils sont des divisionnaires (séparateurs) dans les groupes d’hommes. Pour terminer, ils ont la foi flottante.

En suivant la prédication du Révérend NDEMBO qui a développé le thème de la semaine ; vous êtes convaincus de comprendre qu’il existe déjà trois sortes de croyants : les croyants authentiques, les incrédules et les soit disant croyants. En d’autres termes, vous devez adopter le mode de vie des croyants authentiques. Les croyants véritables sont des naïfs devant leur Berger et obéissants devant Dieu et ses lois depuis lors. A l’instar de Noé, l’architecte de l’arche par la Volonté de Dieu ; Moïse le libérateur des Israélites en Egypte  Daniel dans la fosse aux lions ; David en face de Goliath et Branham avec le don de guérison.

Pour les incrédules et les soit disant croyants de ce temps préparatoire de l’Enlèvement, il est question de confesser et se repentir enfin d’être croyant authentique.

® Echos de Baruti Tabernacle


BKTAB News du 27.10.2017 :

Le pasteur Ndembo Paul a prêché sur " TROIS SORTES DE CROYANTS "

ECRITURE: JEAN 6: 60-70


BKTAB News du 25.10.2017 :

Le pasteur Ndembo Paul a prêché sur " MARCHER AVEC DIEU "

Ecriture: Geneses 5: 22-24

Le Mercredi 25 octobre 2017, le Baruti Tabernacle a suivi avec frénésie la prédication du Pasteur NDEMBO Paul intitulée «Marcher avec Dieu» :

Les croyants du Message en général et les chrétiens en particulier, doivent faire montre d’un comportement responsable en évitant d’écouter la Parole de Dieu et ne pas la croire, a indiqué le Pasteur Paul NDEMBO, lors d’une prédication intitulée « Marcher avec Dieu ». Ce que vous dis là n’est pas une critique, c’est une simple constatation, a insinué le prédicateur. Pour lui, tout comme pour frère Branham, les enfants de Dieu sont appelés à suivre docilement l’exemple d’Abraham. Cela en obéissant strictement aux ordres du Père Céleste tel Hénoch (Genèse 5 : 22-24).

« Celui qui sera enlevé, c’est celui qui fait la Volonté du Père ». C’est celui qui ne veut pas être perdu. C’est celui qui vérifie s’il marche avec Dieu », a martelé la Pasteur Paul DEMBO.

Croire ou refuser de croire, présentent différentes manifestations. L’autre est aberrant, et rend pécheur. Entre nous, un tel incrédule doit être du genre difficile à convaincre que Jésus est le secours qui ne manque jamais dans la détresse. Cet individu qui doute, ce qui ne lui fait du reste aucun bien, ne peut jauger la valeur de la conclusion de Dieu. Or, quand Dieu te bénit, il essuie tes larmes et les sèches au point où le monde te trouve mystérieux. (La communion paragraphes 71-72, Les réalités invisibles de Dieu paragraphe 85, La vie paragraphe 79) ;

® Echos de Baruti Tabernacle


BKTAB News du 22.10.2017 

Le pasteur MUSENDO METUSCHELAH a continué et fini avec la sujet " SI DIEU EST AVEC NOUS, OÙ SONT ALORS TOUS LES PRODIGES "

Ecriture: Juges 6 : 1-13


BKTAB News du 20.10.2017 

Le pasteur MUSENDO METISHELA a prêché sur " SI DIEU EST AVEC NOUS, OÙ SONT ALORS TOUS LES PRODIGES "

Ecriture: Juges 6 : 1-13


BKTAB News du 18.10.2017 

Le pasteur EGIDE EMINA de Gbadolite/Equateur a prêché sur " GEDEON, LE MERVEILLEUX AUXILIAIRE DU PROPHETE "

Ecriture: Juges 6 : 6-24


BKTAB News du 11.10.2017 

Le pasteur MOSENGO du Gabon a prêché sur " Le Ministère du 7è ange "

Ecritures: Matthieu 17:1-7; apocalypse 10:1-7


BKTAB News du 11.10.2017 

Le pasteur MBUYI de Johannesbourg a prêché sur " Possedant Toutes choses "

Ecritures: 


Le pasteur Paul Ndembo a prêché sur " Où est partie ta force Samson ? "

Ecritures: Juges 16:4-17


Le pasteur Musendo a prêché sur " UNE ATHMOSPHERE SPIRITUELLE "

Ecritures: II Rois 5:1-8


BKTAB News du 29.09.2017

Le pasteur Musendo a prêché sur " L'atmosphère Spirituelle "

Ecritures : II Rois 5:1-8

 


En résume, la veillée de la Sainte Cène du samedi 02 au dimanche 03 septembre 2017

Le pasteur Baruti Kasongo a présidé cette Sainte réunion de prière où la trompette a sonné cinq fois. Tous les intervalles étaient comblés par l’office de musique. Voici le décryptage de cette veillée:

1° Prédication/Diacre KABAMBA

Sujet : LES TEMOINS

Ecritures : Actes1 :8

Le prophète dit qu’il existe deux types de témoins : le témoin oculaire et le témoin auriculaire.

  • 43 Au tribunal, un témoin doit connaitre la vérité sur quelque chose. Un témoin oculaire est celui qui a vu et entendu la chose mais un témoin auriculaire est celui qui a peut être vu mais pas entendu ou soit qui a entendu mais pas vu la chose. Un témoin qui ne dit pas la vérité peut subir la prison. Il doit donc être juste et honnête. Et Dieu déteste le faux témoin.
  • 69Le prophète dit, un témoin doit être courageux. Dieu aussi a Ses témoins. Tels que les apôtres, après la Pentecôte, ils devraient témoigner les œuvres de JESUS. Il fallait passer préalablement par l’expérience du baptême du Saint-Esprit pour devenir des véritables témoins. Le Saint-Esprit a donné aux apôtres la puissance d’aller témoigner JESUS-CHRIST. Le prophète Branham dit, personne ne peut témoigner la résurrection de JESUS sans le Saint-Esprit. C’est pourquoi abandonnez les péchés et les choses du monde est la condition pour devenir témoin de JESUS.
  • 53 Dans l’Ancien Testament, Noé fut un témoin de Dieu. Il construit l’Arche et prêcha la justice de Dieu. Les trois hébreux à Babylone étaient des témoins de Dieu.
  • 107 Ils se sont confiés à Dieu devant la décision méchante du roi Nabuchodonosor. Branham dit, chaque fois qu’il se passe sur la terre quelque chose au ciel aussi il doit se passer quelque chose. Lorsque vous vous tenez à la Parole de Dieu le ciel est derrière vous.

 2ePrédication/Diacre Remy PINSHI

Sujet : LE COMBAT 

Ecritures : Eph.6 :12 ; Exode15 :1-4 ; ISamuel17 : 4-10 ; IITim 2:3-7

  • 59 « Le combat » du 31/08/1962

Le combat est un test de force. Dans ce monde, il existe deux grandes forces : Dieu et Satan. Il existe aussi trois puissances : puissance de Dieu, puissance de satan et la puissance de la foi. La puissance de Dieu est Sa parole, celle du diable est l’incrédulité tandis que la puissance de la foi c’est l’homme.

Un témoin qui a la force de la foi en lui, est un petit dieu sur la terre pour vaincre Satan, pour combattre l’ennemi, il faut se ressourcer à la parole.

  • 12 : « Il convient de connaitre votre ennemi en ce jour, le combat que nous menons, c’est centimètre par centimètre ». Ne soyez pas distrait, soyez fort en prière car la première technique du combat c’est Jean 3 :16 « car Dieu a tant aimé le monde et qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle ».  
  • 14 : « Il faut s’entrainer pour combattre et Dieu utilise sa parole pour vaincre ». L’orateur exhorte l’Eglise à se revêtir de l’armure de Dieu pour combattre afin de remporter la victoire.      

3ème Prédication : LA SAINTE CENE/Pasteur BARUTI

Ecriture : Matthieu 26 : 26-29

« C'est le Seigneur Jésus est lui-même qui a institué la Sainte cène » et Paul en a fait une doctrine et a parlé de trois Ordonnances : Le Baptême d’eau, la Sainte cène et le lavement des pieds. La Sainte cène ne vous sauve pas. Elle est plutôt une commémoration. I Corinth. 11 :25

Elle nous amène à l’unité dans le Corps du Christ. Ne peut prendre la sainte cène que celui qui n’a pas de culpabilité dans son cœur. La sainte cène est une cérémonie des saints qui croient la parole de Dieu. La condition pour prendre la sainte cène, c’est d’être baptisé d’eau.

Les enfants d’Israël ont pris la sainte cène lorsqu’ils ont quitté l’Egypte. C’est-à-dire vous ne pouvez pas prendre part à la communion tout en étant dans le péché.

Dans Jean 13, Jésus a lavé les pieds de ses Disciples et cela a montré que quand un frère lave les pieds de l’autre, celui-ci doit toucher sa tête tout en priant pour lui. Jésus nous a prouvé l’Amour en lavant les pieds de Ses disciples.

Quand à la qualité du pain, le prophète dit, il doit être sec, sans levure ni assaisonnement, fabriqué par les hommes saints, les serviteurs de Dieu. Le pain représente le corps du Christ et le vin représente Son sang. La Bible parle du vin et non de la limonade ou du jus.

La sainte cène se prend le soir car les disciples en ont pris le soir et Jesus est mort le soir.

4è Prédication/Diacre BUHENDWA

Ecriture : Luc 2 :48-49

         A 12 ans Jésus reste dans le temple. Les parents ont fait trois jours pour Le chercher. Les affaires du Père c’était de faire ce qui était la Volonté du Père. Il a parlé à la femme aux puits. Les affaires du Père, c’était de la sauver. Il a accepté d’être crucifié. Le Roi rejeté a été l’exemple parfait de ce que nous devons faire.

Moïse a fait le travail de Dieu de façon surnaturelle. Il a apporté une plus grande puissance rien qu’avec un bâton. Toute sa vie était consacrée. Noé, un paysan avait la parole mais rejeté par le monde entier. Ils en ont subi leur sort. Il a apporté ne grande destruction mondiale. Daniel était élevé premier ministre. Il ne s’était pas préoccupé du monde. C’est la prophétie qui l’intéressait. Il voulait devenir un avec la parole de Dieu.

A la pentecôte, les disciples sont restés occupés aux affaires du Père.

Actes 2 :42-47 Ils persévéraient dans la Communion.

Actes 2 :48 Assiduité au temple. Ils reflétaient Jésus dans leurs actions.

5èPrédication /Diacre KOBONGO

Sujet : « Le carrefour du temps »

Ecritures : Joël2 :28 ; Actes 2 : 15

Le carrefour est un croisement des avenues. Nous parlons des carrefours lorsque les dispensations arrivent à la fin. Il y a sept grands carrefours dans le monde. Faute de temps, le prédicateur n’a parlé que du premier et du septième carrefour : Noé et le carrefour de Laodicée.

Nous veillons cette nuit pour nous préparer. Les mêmes esprits de l’époque de Noé sont là aujourd’hui. Réveillez- vous. Voyez vos actes, vous écoutez le Message et vous vivez dans le péché. Dans le carrefour de temps on se moque du serviteur de Dieu ; c’est la même race des gens que nous voyons aujourd’hui. Laodicée est le septième carrefour du temps. La Colonne de feu est restée avec l’Epouse.

LA LEVEE DU SOLEIL/Pasteur BARUTI

Sujet : « La gerbe agitée »

Ecriture : Lév.23 :9

Dans la fête des prémices, les enfants d’Israël présentaient devant le sacrificateur le sabbat la gerbe des prémices qui devait être agitée par le fait d’avoir atteint la maturité. C’est pour demander à Dieu d’amener à la maturité les autres grains dans le champ.

  • 88 Jésus fut le Premier grain de Dieu qui a été semé et atteint la maturité. A la pentecôte les apôtres furent les premières gerbes agitées de l’église. Aux derniers jours, selon Luc 17,30 W M Branham est la gerbe agitée.

Au jour où le Fils de l’Homme sera révélé la gerbe devait encore être agitée de nouveau. La parole doit être agitée et l’Epouse doit être manifestée. Nous sommes la semence de Dieu qu’il va agiter en ce temps de la fin.

Echo de Baruti Tabernacle

 


Culte du 27.08.2017 " Spéciale dédicace"  en resumé

Ce dimanche 27 Août 2017 a coïncidé avec la célébration du troisième anniversaire de Baruti Tabernacle. Un anniversaire qui a double signification : la dédicace du grand Temple et la débaptisation du nom de l’église : de « l’Assemblée Chrétienne de Righini » à Baruti Tabernacle ». 

En prélude à la célébration du troisième anniversaire de cette dédicace, le pasteur Baruti a célébré deux mariages:  celui des couples Junior KABONGO et NDOSI Rossi.

Dans son exhortation, le pasteur Baruti a dit, après la lecture de la Parole tirée de la Genèse 2 : 10 et 21 : « que le mariage est une institution fondée par Dieu Lui-même, et en hébreux les mots ISH et ISHA veulent dire « homme » et « femme ». C’est pour dire que la femme est l’autre « lui ou moi ». Donc la femme est l’autre lui et l’homme doit la considérer avec beaucoup de considération comme lui-même.

Dans cet ordre d’idée, le pasteur parlera de l’ordre établi par le créateur disant, selon I Corinthiens 11 :3, que l’homme est le chef de la femme et que ce rouage de commandement doit être respecté comme dans la nature. Et paraphrasant la soumission de la femme vis-à-vis de son mari, il se référera tour à tour aux proverbes disant : « une réponse douce calme la fureur et une parole dure excite la colère » ; et aux Ephésiens 5 :22 « femmes soyez soumises à vos maris…» contredisant ainsi la civilisation occidentale (Europe et Amérique) où l’on prône la suprématie de la femme. Dans le même cadre, le prédicateur citant William Branham, raconte l’histoire du couple dont le mari était un ivrogne ne croyant pas au Message alors que sa femme était une fervente croyante et qui finit par convertir son mari et ses amis ivrognes à cause de sa soumission.

Aujourd’hui, si vous voyez une poule monté sur un coq, l’on criera « sorcellerie !» mais c’en est de même pour une femme qui commande ou qui domine son mari à la maison ! Femme, que vous soyez en France, aux Etats-Unis ou n’importe où, cela ne veut rien dire. L’ordre de la Parole reste l’ordre ! La soumission à son mari est un ordre de notre Dieu et personne ne peut s’en dérober ! Celle qui s’y oppose montre qu’elle n’a pas le Saint-Esprit et n’est par surcroit, pas une fille de Dieu. Et cela amènera la malédiction dans le foyer, a conclu le pasteur Baruti.

S’adressant aux hommes, il dira selon Ephésiens 5 : 22, que le mari doit aimer sa femme comme son propre corps. «Dites à vos femmes de bonnes paroles pleines d’amour et de tendresse ; choyez-les comme vous le faites pour vous-mêmes. Appelez-les « chéries » ou d’un nom que vous lui avez donné».

Après cette exhortation, le pasteur Baruti procédera à la bénédiction nuptiale proprement dite au cours de laquelle les mariés se passant les anneaux et promesses de fidélité, d’obéissance, et de soumission jusqu’à ce que la mort les sépare.

ECOLE DU DIMANCHE DES ENFANTS DE BARUTI TABERNACLE

En ce jour mémorable, l’école du dimanche de Baruti Tabernacle, n’était pas restée indifférente. Elle a présenté au Révérend Baruti, une gerbe de fleurs, offerte de bon cœur ; un poème lu par son Directeur Jean-Marc Kibeke et chanté par les enfants ; une saynète sur l’auxiliaire de la continuation du ministère de William Marrion Branham et enfin un récital clamé par une de ses enfants. L’intervention des enfants fut parachevée par un cantique «Mon ami du calvaire» du frère Lifoko bien interprétée par les enfants.

Remise de deux trophées au Pasteur Baruti Kasongo :

Le trophée « l’Epée du Roi » de l’ONGD B- Award, ici représentée par son Président Arnold Bendelo Falanga, un trophée exprimant trois grands points de reconnaissance :

1° L’offrande de notre foi au ministère de l’homme puissant Baruti Kasongo ;

2° Et étant la relève de notre précieux frère Branham ;

3° Baruti Kasongo, guerroyant comme Josué, avec le Message de W. Marrion Branham.

Et le pasteur Godin de Douala au Cameroun, dira : « Dieu a mis dans mon cœur de remettre au pasteur Baruti Kasongo un trophée qualifié du plus haut rang spirituel».

BILAN DE TROIS ANNEES PASSEES

Avant de présenter le bilan de ces trois années passées, le Révérend BARUTI KASONGO a présenté la sœur OMEONGA PALA qui vient de lancer sur le marché deux albums : « Oza Nzambe » et « Elohim ». Il a remercié toute l’Assemblée pour avoir participé à cette manifestation du troisième anniversaire de la dédicace.

Le bilan de trois ans, de 2014 à 2017, à Baruti Tabernacle se présente de la manière suivante :

  • L’onction toujours présente et de plus en plus grandissante à Baruti Tabernacle ;
  • La présence de la colonne de feu à l’église ;
  • L’impression des brochures par la Voix de l’Aigle Publication, dont plus de 12 titres ;
  • La tenue de la campagne d’évangélisation « Docteur Jésus » en 2016 au Stade Tata Raphaël, qui a donné des guérisons divines et des miracles pour prouver comment Dieu est toujours avec lui ;
  • Le réveil des jeunes, un élément nouveau à Baruti Tabernacle, selon le pasteur, ce sont eux qui ont beaucoup sensibilisé sur la campagne d’évangélisation « Docteur Jésus »;
  • Des nuits de prières, où Dieu était toujours présent pour donner aux gens, mêmes ceux-là n’appartenant pas à Baruti Tabernacle, le Baptême du Saint –Esprit.

Il a également remercié Dieu parce que pendant toutes ces trois années Dieu l’a accompagné et Baruti Tabernacle est resté rangé derrière lui à 100%. Le Pasteur Baruti a rappelé le défi qu’il avait lancé quand il déclara : « si vous me votez Pasteur ici, je lèverai ce défi ! ». Sur ces entrefaites, Dieu lui a dit : « je te bénirai » et l’église est aujourd’hui bénie !

Avant de remercier les Administrateurs, les Diacres, la RTVA et l’Office de musique, le Pasteur a dit qu'il compte sur l'assistance, l'appui et la conduite  de Dieu parce que malgré ses erreurs et fautes, Il ne l’a pas abandonné.

Prédication du jour : La puissance de la décision

Lecture : Nombres 13 : 4

Après la lecture de la Bible, le pasteur Baruti a lu le prophète Branham dans :

La puissance de la décision §20-22

20 Eh bien, j’aime ces vieilles pépites, pas vous? Et je vous assure, nous avons, une année durant, bien prospecté dans ce Livre de l’Exode, extrayant tous ces joyaux pour les faire reluire. Nous avons vu que chaque joyau de ce livre de l’Exode n’était qu’un fragment de cette Pierre principale de l’angle, cela pointait le Seigneur Jésus. Oh! et en Lui demeure la plénitude de toute la divinité corporellement. Toute

notre Rédemption, tout notre salut, toute notre joie, la paix, tout, toute notre guérison, tout ce dont nous avons besoin, se trouve en Jésus-Christ, vraiment là, c’est-à-dire qu’en Lui nous pouvons tous être bénis ensemble.

Notez bien, quand nous avions d’abord pensé que… nous avions pris le sujet de ce livre d’Exode, nous avons découvert trois grandes puissances:

  • la puissance de Satan (1);
  • la puissance de la foi (2);
  • et la puissance de Dieu (3).

Et nous avons vu que Satan commence toujours par déployer sa puissance le premier. Observez ces petites choses, lorsqu’elles surgissent et commencent en premier. Vous connaissez les champignons, comment ils poussent la nuit et meurent le jour suivant. Un vieux chêne met du temps à pousser, mais il est bien enraciné et enfoncé sous terre lorsqu’il pousse là.

21 Ainsi, le diable commence toujours sa petite démonstration-là, et alors observez-la. Il cherche à contrecarrer l’action de Dieu. Il fera toujours cela. Et il est toujours le même diable, il utilise les mêmes techniques qu’il avait utilisées dans les jours passés, il les utilise encore aujourd’hui. Nous n’avons qu’à lire l’Ancien Testament, nous apprendrons alors les tactiques du diable, comment il opère.

Ainsi, nous avons vu que cette puissance… il avait une puissance, et cette puissance, c’était la mort. Mais il n’a pas de puissance au-delà de cela. Sa puissance se limite à la mort. Ensuite, au-delà de la mort, la foi voit le Dieu de la résurrection. La foi… Au-delà de la puissance de la mort, c’en est alors fini de lui, le diable ne peut pas faire davantage. Donc au-delà de la mort, la foi voit le Dieu de la résurrection.

25 Ainsi si vous remarquez bien, toute cette grande armée de Pharaon qui avait vu le surnaturel être accompli, et qui n’y avait pas cru… Ils se sont fermés à la miséricorde pour cela. Ils ont rejeté cela. Ils ont même entrepris de tuer ceux par qui Dieu avait opéré cela, un beau type de ce qui va se passer ici en Amérique un de ces jours. C’est vrai.

Le programme même auquel ils cherchent à coller toutes sortes de qualificatifs depuis des années, les traitant de fous, de saints exaltés, de toutes sortes de noms; ils se privent de la lumière. Mais grâces soient rendues à Dieu, la grande Colonne de Feu continue à conduire Son Église continuellement. «Laissez-les tranquilles, a dit Jésus, si un aveugle conduit un aveugle, ne vont-ils pas tomber dans le fossé?»

Quand vous décidez de suivre Jésus et de vous abandonner à Dieu, les épreuves commencent. De fois, tout votre entourage s’oppose à vous. Cette épreuve est pour que vous changez.

I Pierre 1 :6

L’or doit être épuré pour avoir de la valeur et être vendu.

Dieu veut vous changer, alors ne critiquez personne. Les épreuves doivent vous changer. Aimez vos ennemis. Galates 6 : 4 et Matthieu 7 : 1- 3

Que chacun examine ses propres œuvres. N’allez pas regarder ce qui se trouve dans l’œil de l’autre.

Souvent, lorsque l’épreuve nous arrive, nous voulons rejeter la faute sur quelqu’un d’autre. Les épreuves sont là pour nous amener à monter de niveau, semblables aux épreuves de fin d’année scolaire et académique ; Matthieu 5 :11 – 12.

Dans le parvis intérieur, le feu peu aussi s’éteindre, c’est la puissance de la foi. Continuez à marcher. La nouvelle naissance seule ne suffit pas, continue ta marche parce qu’il y a encore le baptême du Saint-Esprit. Ne t’arrêtes pas, continue ta marche et entre derrière le voile, dans le lieu très saint, là où il y a la lumière qui ne s’éteint pas.

Vous êtes plus fort car vous mangerez la manne, devant la gloire de la Shekinah. La troisième puissance, la puissance de Dieu, semblable au lieu très saint. Entrez et restez-là jusqu’à ce que votre verge fleurisse. Restez-y jusqu’à avoir les fruits de Galates 5 : 22.

En d’autres termes, quand une personne réalise son erreur et se décide de devenir un Chrétien, se refusant du tort, implorant la grâce de Dieu, la miséricorde de Dieu ; parce qu’il écoute le Message de Dieu et le prophète ; parce qu’il sent la condamnation en lui mais continue à supporter les épreuves jusqu’à chercher le changement.

Enfin, malgré les vents, la lampe reste allumée on devient plus fort que les problèmes et l’on reste devant la présence de Dieu jusqu’à ce que sa verge fleurisse. La Colonne de feu reste avec vous tous les jours comme Il le fut avec Moïse. A cette décision, l’on a tous les fruits de l’Esprit.

Par illustration, l’orateur citera Branham disant : « Si quelqu’un voit la Lumière de Dieu et injurie cela, c’est la preuve qu’il n’est pas de la semence de Dieu !». Au contraire, dira l’orateur : « il faut imiter Moïse, qui avait accepté d’aller délivrer Israël, c’est la puissance de la décision. Gédéon se décida de diriger l’armée d’Israël contre les philistins, c’est cela une fois de plus la puissance de décision, et pourtant au début il avait refusé. Enfin, David aussi pris la décision de trancher la tête du géant Goliath qui insultait l’armée de l’Eternel  ».

En conclusion, le révérend Baruti, citera le frère Branham : « Ce n’est pas le poids du chien qui compte dans le combat, c’est le poids du combat dans le chien qui le remporte ! ». Et encouragera l’assemblée de prendre une décision pour que chacun soit à même de faire tomber son propre Goliath.

La manifestation commémorative de la dédicace de Baruti Tabernacle s’est terminée par un concert animé entre autre par les frères Michel Bakenda, Johnny Lutondo, Pierre Binene Chrétien et la sœur Pala Omeonga,.

Nous signalons la tenue dès ce soir jusqu’à mardi, de la colonie des vacances à l’intention des jeunes sœurs célibataires âgées de 15 ans et plus. Elle sera animée par Maman Apho Baruti et son équipe.

®Echos de Baruti Tabernacle


Le 20.08.2017, le pasteur Baruti Kasongo a prêché sur «  DANS SA PRESENCE »

 Esaïe 6:1-5 :

 «  1 L`année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple. 2 Des séraphins se tenaient au-dessus de lui; ils avaient chacun six ailes; deux dont ils se couvraient la face, deux dont ils se couvraient les pieds, et deux dont ils se servaient pour voler. 3 Ils criaient l`un à l`autre, et disaient: Saint, saint, saint est l`Éternel des armées! Toute la terre est pleine de sa gloire! 4 Les portes furent ébranlées dans leurs fondements par la voix qui retentissait, et la maison se remplit de fumée. 5 Alors je dis: Malheur à moi! Je suis perdu, car je suis un homme dont les lèvres sont impures, j`habite au milieu d`un peuple dont les lèvres sont impures, et mes yeux ont vu le Roi, l`Éternel des armées ».

  Après une courte prière il présentera le sujet de sa prédication comme étant :

Il commencera par exprimer ses sentiments quand il pense à la grandeur de Dieu et reconnaît qu’il est impossible d’exprimer par des mots et expressions humaines ce qu’est la grandeur de Dieu.

Toutefois, il fera remarquer à travers la citation de frère Branham dans son sermon intitulé :

«Dans Sa présence» §10

« Je me demande si l’homme qui a écrit Comme Tu es grand, s’il n’avait pas regardé vers le ciel, un soir, vers les étoiles, comme elles sont lointaines! Il y a quelques mois, frère Fred, frère Wood et moi, étions avec frère MacKnelly dans le désert de l’Arizona, nous mesurions, essayions de mesurer la distance d’une étoile avec une autre. Et avec les millions et les milliards de kilomètres de distance qui les séparent, elles paraissaient être à cinq millimètres les unes des autres. Alors nous avons commencé à considérer, selon les preuves scientifiques, que ces étoiles sont probablement plus éloignées les unes des autres que nous le sommes d’elles. Vous voyez comment c’est? »

Où il s’inspirera pour démontrer comment Dieu est grand à travers la lecture que nous pouvons faire comme David autrefois le dit dans la Bible : « Quand je contemple les cieux, les étoiles… »

Ainsi, il étalera une liste non exhaustive de la grandeur de Dieu perçue à travers l’immensité de l’univers avec son nombre infini de galaxies, le monde animal et la diversité de sa faune comprenant des espèces rares démontrant la grandeur de Dieu. Il démontrera enfin la complexité que présente l’être humain. Commentant l’indéniable thèse où seul Dieu peut dans une planète contenant environ trois milliards d’habitants et personne n’est identique à un autre ! Une machine ne peut que reproduire des copies, mais Dieu présente des milliards des êtres humains totalement différent les uns aux autres !

Il présenta la même complexité présente dans la flore où il y a une diversité extrêmement extraordinaire au travers des tous les organismes végétaux existant sur la terre.

Et poursuivra sa lecture au § 11 :

  • 11 : « Nous constatons que nous sommes minuscules quand nous constatons Sa magnificence, et si près de Lui quand nous entrons dans Sa présence. D’une manière ou d’une autre, ça fait toujours un grand effet sur les gens d’entrer dans la présence de Dieu. Il y eut un temps dans mon ministère où l’on voyait la présence de Dieu à tel point qu’une personne se levait et révélait leur vie, exposait les péchés de leurs actes immoraux, et cela amenait un tel silence parmi les gens, qu’ils sortaient de la ligne de prière avant même que l’on prie pour eux. Ils couraient à l’autel pour se mettre en ordre avec Dieu avant d’entrer dans Sa présence. Vous voyez, le fait d’entrer dans la présence de Dieu fait se produire des choses. J’ai vu des gens couchés dans des lits et des civières »

Puis démontrant que si une personne entre dans la présence de Dieu, il se sentira petit et reconnaîtra qu’il est un pécheur.

« Et Jacob fut changé de Jacob, qui signifie «supplanteur», en Israël, «un prince, lutté avec Dieu». C’est ce qui est arrivé à Jacob.   

Il démontrera comment Jacob devant la présence de Dieu y demeura et ne voulut plus le lâcher et son nom fut changer en Israël, à cet effet il citera Branham dans le § 69            

Le supplanteur, le trompeur, l’injuste, l’impie, le trompeur, qui avait trompé son frère, volé son droit d’aînesse. Il avait usé de ruse pour tromper son frère, comme seul un trompeur peut le faire. Il avait trompé son beau-père. Il mettait des branches de peuplier, et cela produisait des veaux tachetés. Lorsque les vaches étaient en chaleur et qu’elles allaient près des auges et regardaient les branches, et les brebis voyaient les branches tachetées et faisaient des petits tachetés, avec des marques de naissance. Un trompeur, trompant son propre beau-père. Il avait trompé sa mère, son père, son frère, mais lorsqu’il entra une fois dans la... C’était un escroc. Il allait où il voulait bien aller, fuyant toujours Dieu, fuyant son frère. Mais lorsqu’il est entré dans la présence de Dieu, il s’est reconnu pécheur. Et qu’a-t-il fait? qu’a-t-il fait? Il a saisi l’occasion. Il venait de rencontrer une chose pour laquelle il n’avait prêté aucune attention auparavant, et il est resté là jusqu’à ce que tous ses péchés soient effacés. Oh ! làlà! Dieu l’a pris dans Sa propre présence ».

Le pasteur démontra par ailleurs, à travers l’exemple qu’il fera de Moïse, que quand quelqu’un entre dans la présence de Dieu, il tombera face contre terre et reconnaitra que Dieu seul est grand, son propre orgueil tombera.

Puis prendra l’exemple de Moïse, qu’il lira au § 17

 « Dans Exode 3, nous découvrons que Moïse, le grand serviteur et prophète de Dieu, alors qu’il était au fin fond du désert. Cet homme était un homme saint. Il était né dans ce but. Il était né dès le ventre de sa mère pour être un prophète. Il avait éprouvé ses connaissances et avait fait tout ce qu’il avait pu pour délivrer son peuple, parce qu’il savait qu’il était celui qui devait délivrer son peuple, mais il l’avait compris d’un point de vue théologique. Oh, il était bien entraîné, il était très instruit. Il pouvait enseigner la sagesse des Égyptiens, lesquels étaient les plus avancés du monde. Il connaissait toutes les entrées et les sorties. Il connaissait les Écritures de A à Z. Il connaissait les promesses que Dieu avait faites. Il les connaissait d’un point de vue intellectuel. Il était un grand homme militaire. Mais un jour, derrière le désert, lorsqu’il est entré dans la présence de Dieu, il a arraché ses souliers et a marché pieds nus, reconnaissant qu’il était sur une terre sainte. Il n’a pas pu rester sur ses pieds quand il est entré dans la présence de Dieu. Il est tombé sur sa face, comme Abraham l’avait fait. Il n’a pas pu rester dans la présence de Dieu.

 Puis prendra l’exemple d’Israël et lira à cet effet Exode 19:15-19

 « 15 Et il dit au peuple: Soyez prêts dans trois jours; ne vous approchez d`aucune femme. 16Le troisième jour au matin, il y eut des tonnerres, des éclairs, et une épaisse nuée sur la montagne; le son de la trompette retentit fortement; et tout le peuple qui était dans le camp fut saisi d`épouvante. 17Moïse fit sortir le peuple du camp, à la rencontre de Dieu; et ils se placèrent au bas de la montagne. 18La montagne de Sinaï était tout en fumée, parce que l`Éternel y était descendu au milieu du feu; cette fumée s`élevait comme la fumée d`une fournaise, et toute la montagne tremblait avec violence. 19 Le son de la trompette retentissait de plus en plus fortement. Moïse parlait, et Dieu lui répondait à haute voix».

Et lira Branham à cet effet dans le §19         

 « Mais lorsque Dieu est descendu au sommet du mont Sinaï, toute la montagne s’est enflammée, et la fumée sortait de là comme d’une fournaise, et la voix de Dieu s’est fait entendre dans un rugissement. Israël est tombée sur sa face et a dit: «Que Moïse parle, et non pas Dieu, de peur que nous ne mourions.» L’homme, dans la présence de Dieu, réalise qu’il est un pécheur. Bien qu’ils étaient tous, chacun d’eux, circoncis selon la loi. Ils avaient observé les commandements et tout, mais lorsque Dieu a parlé et qu’ils sont entrés dans Sa présence, ils ont réalisé qu’ils ne faisaient pas le poids, qu’ils n’étaient pas justes. Il y avait quelque chose qui manquait à Israël, parce qu’ils étaient dans la présence de Dieu. Oui. Et ils ont dit: «Que Moïse parle, et non pas Dieu, car si Dieu parle, nous mourrons tous. Que Moïse nous parle!»

En suite il prendra l’exemple de David, l’homme selon le cœur de Dieu, oint du prophète du Très Haut, commissionné par Dieu Lui-même. Comment David quand il commit le péché le plus ignominieux et à l’écoute de la Parole de Dieu le concernant, venant du prophète Nathan, sachant qu’il se trouvait dans la présence de Dieu, il tomba par terre, s’humilia, se repentit.

Et lira dans 2 Samuel 12:1-16

1 L`Éternel envoya Nathan vers David. Et Nathan vint à lui, et lui dit: Il y avait dans une ville deux hommes, l`un riche et l`autre pauvre. 2 Le riche avait des brebis et des boeufs en très grand nombre. 3 Le pauvre n`avait rien du tout qu`une petite brebis, qu`il avait achetée; il la nourrissait, et elle grandissait chez lui avec ses enfants; elle mangeait de son pain, buvait dans sa coupe, dormait sur son sein, et il la regardait comme sa fille. 4 Un voyageur arriva chez l`homme riche. Et le riche n`a pas voulu toucher à ses brebis ou à ses boeufs, pour préparer un repas au voyageur qui était venu chez lui; il a pris la brebis du pauvre, et l`a apprêtée pour l`homme qui était venu chez lui. 5               La colère de David s`enflamma violemment contre cet homme, et il dit à Nathan: L`Éternel est vivant! L`homme qui a fait cela mérite la mort. 6 Et il rendra quatre brebis, pour avoir commis cette action et pour avoir été sans pitié. 7 Et Nathan dit à David: Tu es cet homme-là! Ainsi parle l`Éternel, le Dieu d`Israël: Je t`ai oint pour roi sur Israël, et je t`ai délivré de la main de Saül; 8        Je t`ai mis en possession de la maison de ton maître, j`ai placé dans ton sein les femmes de ton maître, et je t`ai donné la maison d`Israël et de Juda. Et si cela eût été peu, j`y aurais encore ajouté. 9   Pourquoi donc as-tu méprisé la parole de l`Éternel, en faisant ce qui est mal à ses yeux? Tu as frappé de l`épée Urie, le Héthien; tu as pris sa femme pour en faire ta femme, et lui, tu l`as tué par l`épée des fils d`Ammon. 10          Maintenant, l`épée ne s`éloignera jamais de ta maison, parce que tu m`as méprisé, et parce que tu as pris la femme d`Urie, le Héthien, pour en faire ta femme. 11 Ainsi parle l`Éternel: Voici, je vais faire sortir de ta maison le malheur contre toi, et je vais prendre sous tes yeux tes propres femmes pour les donner à un autre, qui couchera avec elles à la vue de ce soleil. 12               Car tu as agi en secret; et moi, je ferai cela en présence de tout Israël et à la face du soleil. 13 David dit à Nathan: J`ai péché contre l`Éternel! Et Nathan dit à David: L`Éternel pardonne ton péché, tu ne mourras point. 14 Mais, parce que tu as fait blasphémer les ennemis de l`Éternel, en commettant cette action, le fils qui t`est né mourra. 15     Et Nathan s`en alla dans sa maison. L`Éternel frappa l`enfant que la femme d`Urie avait enfanté à David, et il fut dangereusement malade. 16 David pria Dieu pour l`enfant, et jeûna; et quand il rentra, il passa la nuit couché par terre ».

Et lira Branham à cet effet aux § 72 - 74

  « Dans le psaume 16.8, David dit: «J’ai constamment l’Éternel sous mes yeux [Segond – N.D.T.].» C’est une bonne chose à faire. Psaume 16.8: «Je me suis toujours proposé l’Éternel devant moi [Darby].» Il ne pouvait donc pas être confus à ce sujet. Il voulait être conscient de Sa présence, aussi David a-t-il dit: «Je me suis toujours proposé l’Éternel devant moi.» Donc, moi, David, je me suis toujours proposé l’Éternel devant moi, toujours pour être conscient, conscient de la présence de Dieu.» Est-ce que ça ne serait pas une belle leçon pour nous tous, ce soir, de se proposer toujours l’Éternel devant nous, afin d’être conscients de Sa présence? Donnez-Lui la première place. Pourquoi? Pourquoi Lui donner la première place? Vous ne pourrez pas pécher quand vous réaliserez que constamment vous êtes dans la présence de Dieu. Lorsque vous réalisez que Dieu est près, vous pesez vos paroles.

73         Quand un homme croit que Dieu n’est plus là, il va blasphémer, convoiter les femmes, voler, tricher, mentir. Il fera n’importe quoi, s’il croit que Dieu ne le voit pas. Mais conduisez-le dans la présence de Dieu, et il va aussitôt cesser. Voyez-vous? Et David a dit: «Je me suis toujours proposé l’Éternel devant moi.» C’est une bonne chose. Pas surprenant que Dieu ait dit qu’il était un homme selon Son propre cœur. L’homme fera n’importe quoi quand il croit que Dieu n’est pas près. Mais lorsqu’il réalise que Dieu est près, avez-vous déjà remarqué un pécheur? Quand une personne pieuse entre, il va arrêter de blasphémer, s’il est le moindrement respectueux. Voyez-vous? Il ne dira pas ses sales blagues qu’il se préparait à dire. Voyez-vous? Voyez, il mettra ça de côté, parce qu’il sait qu’il est dans la présence de Dieu, parce que Dieu demeure dans le tabernacle de Son peuple. Voyez-vous?

74         Après cela, David a pu dire: «Mon cœur se réjouit.» Oh, j’aimerais que vous le lisiez, le Psaume 16: «Mon cœur se réjouit, et ma chair reposera en assurance.» Pourquoi? Mon cœur sera dans la joie parce que j’ai Dieu constamment devant moi. «Et ma chair reposera en assurance; si je meurs, je ressusciterai. Car Il ne laissera pas son bien-aimé voir la corruption, ni ne livrera son âme au séjour des morts.» Voyez-vous? Quand David a mis Dieu devant lui, il était conscient que constamment il était dans la présence de Dieu. «Cherchez premièrement le royaume de Dieu.»

Il prendra l’exemple du prophète Esaïe qui a vu la déchéance du roi Ezechias et quand Esaïe vit le grand Roi, il tomba par terre et reconnut qu’il est un pécheur. Pour démontrer que vous devez reconnaître votre péché quel que soit le titre que vous pouvez porter dans l’œuvre de Dieu, prophète ou qui que ce soit.

Il prendra l’exemple de l’apôtre Pierre, ce dernier quand il vit le miracle opéré par le Seigneur Jésus-Christ, après avoir eu une pêche miraculeuse. Il lira à cet effet, le §20 et 21 de la même prédication    

 20 « C’est dans Luc 5.8 que Pierre, quand il était encore un entêté, un homme de grande influence, d’un grand pouvoir. Si nous comprenons bien, il était engagé, un pêcheur remarquable. Mais lorsqu’il vit un miracle de Dieu être opéré par un homme ordinaire à première vue, cette fois-là il a reconnu qu’il fallait plus qu’un homme pour remplir de poissons le filet, là où il avait pêché toute la nuit, avec toute son expérience, avec toute sa connaissance de la pêche, et n’avait rien pris. Mais il a entendu quelqu’un lui dire: «Jette ton filet.»

21 Et il s’est mis à le tirer, et il y avait une multitude de poissons, et il a réalisé qu’il était un pécheur. Et il a dit: «Éloigne-toi de moi, ô Seigneur, car je suis un homme pécheur.» Qui a dit cela? Saint Pierre. Dans la présence de Dieu, il Lui a demandé de s’éloigner de lui, car il s’était reconnu pécheur.

Ensuite il prendra l’exemple de l’apôtre Jean à Patmos quand il vit l’aspect extraordinairement éblouissant du Seigneur Jésus Christ venant dans la gloire, et quand il le vit il tomba comme raide mort.

Et lira Apocalypse 1:13-18

« 13et, au milieu des sept chandeliers, quelqu`un qui ressemblait à un fils d`homme, vêtu d`une longue robe, et ayant une ceinture d`or sur la poitrine.14 Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige; ses yeux étaient comme une flamme de feu; 15 ses pieds étaient semblables à de l`airain ardent, comme s`il eût été embrasé dans une fournaise; et sa voix était comme le bruit de grandes eaux. 16Il avait dans sa main droite sept étoiles. De sa bouche sortait une épée aiguë, à deux tranchants; et son visage était comme le soleil lorsqu`il brille dans sa force. 17 Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant: Ne crains point! 18 Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J`étais mort; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts ».                       

Puis prendra l’exemple de Charles Finney au § 13 et 14

 « 13 J’ai eu le privilège d’entendre prêcher des saints hommes. On a déjà dit de Charles Finney, un tout petit homme qui n’avait jamais pesé plus que 50 kilos, mais il avait une puissance d’expression qu’il fut Un jour, alors qu’il testait l’acoustique dans le bâtiment… On n’avait pas de haut-parleurs en ce temps-là. Donc il y avait un homme qui faisait une réparation au balcon, ou au plafond, et il avait entendu entrer l’homme, et ne sachant pas qui il était, il n’a fait aucun bruit. Et M. Finney allait tester l’acoustique. Après avoir passé beaucoup de temps en prière pour ce réveil qu’il devait tenir, il a testé sa voix pour voir comment elle porterait. Il s’est rapidement glissé en chaire, et a dit: «Repentez-vous, ou périssez!» Et il l’a dit avec une telle autorité, après avoir été sous l’onction de Dieu, que l’homme est tombé du haut du balcon, sur le plancher.

 14 Et il prêchait l’Évangile avec une telle autorité, qu’un jour, à Boston au Massachusetts, dans une petite baie vitrée, — car il n’y avait pas d’église qui pouvait contenir la foule qui y venait, — ayant prêché sur l’enfer avec une telle force, que des hommes, qui travaillaient avec leurs paniers sous le bras, tombaient dans la rue et imploraient la miséricorde. Dans la présence de Dieu! De grands prédicateurs qui ont pu, par la Parole de Dieu, amener la présence de Dieu dans l’auditoire. À Dieu ne plaise, que les hommes soient si endurcis dans leurs cœurs, qu’ils ne puissent plus reconnaître la présence de Dieu. À Dieu ne plaise! »

Après, il présentera l’exemple du prophète Branham qui faisait descendre la présence de Dieu dans tout son ministère et lira le § 12

 « 12 Ce soir-là au Mexique, quand ce petit bébé, mort, étendu sous une couverture, que cette petite mère mexicaine avait apporté. Lorsque ces milliers de personnes qui étaient présentes ont vu … ils étaient peut-être cinquante ou soixante-quinze mille lors d’une réunion qui ont vu ce petit bébé mort revenir à la vie. Alors des femmes perdaient connaissance, des gens levaient les mains et criaient. Pourquoi? Ils réalisaient qu’un être humain ne peut pas faire ces choses, et qu’ils étaient dans la présence du Dieu tout-puissant. Et cela a fait que quelque chose se produise ».

Ensuite, il présentera l’exemple du fils de Maman Ongala, à savoir le pasteur Baruti lui-même : Lorsqu’on lui apporta une aveugle, dès que les gens avaient vu cette aveugle complétement guérie après sa prière ils comprirent que Dieu était descendu là et sa présence était là, les gens tombèrent à terre sachant que Dieu était là !

 (Equipe des rédacteurs de Baruti tabernacle)




NOS EXTENSIONS