ACTUALITES

RETROSPECTIVE DU 25 NOVEMBRE AU 01 DECEMBRE 2013

MERCREDI, 27 NOVEMBRE 2013 : TOURNEZ VERS LE NORD (Fr Willy KABUYA)

Faites un peu d’autocritique, dit le prédicateur. Il vous faut combien de temps pour commencer à respecter la valeur de Dieu d’abord et celle d’autrui ensuite ? Continuez-vous à juger l’autre sans en connaître les véritables raisons, sans  avoir l’impartialité nécessaire ? Vous vous estimez sans faiblesse aucune ? L’Honorable Willy KABUYA a amené l’lobiko à méditer là-dessus, Deutéronome 2 : 1-19.

Pourquoi vous laissez-vous dans vos propres difficultés depuis 39 ans de Message en RDC et 50 ans dans le monde ? Soyez objectifs. Vous ne faites que montrer vos défauts. Et ils sont très nombreux. Vos insuffisances sont illimitées. Vous ne savez pas ce qu’il faut faire. Cela est anormal et incorrect. C’est comme si vous croyez déjà être arrivés au ciel. Vous ne faites que tourner en rond. Faites mourir en vous la critique, l’interprétation, l’interpellation, les calomnies, la grossièreté, le colportage…. Vous voulez toujours et encore commettre ces iniquités criantes. Est-ce  par colère ou par contrainte ? Le réveil est là. Profitez-en. Dieu vous a sauvés une fois pour toutes. Alors pourquoi pestez-vous, prononcez-vous des blasphèmes contre ce qui est saint ? Vous voulez que Dieu vous sauve combien de fois ? Vous risquez d’être puni d’une telle indiscrétion, de concertations publiques et mensongères.

Jusqu’à quel point pensez-vous ce que vous dites ? Ayez le sens de la vérité, de coup d’œil et d’une oreille juste. Tenez-vous dans un juste milieu. Autrement, restez en ligne jusqu’à ce que Jésus revienne et que vous le rencontriez. Cette limite ne peut plus être dépassée. Les congolais ont l’habitude grave de tout interpréter abusivement pour ne rien arranger. Grâce à ce Message, sachez que vous devez être appelés à juger vos actes et à en avoir l’impartialité voulue. Tout homme est faillible. Ne jugez plus mal  la distance qui vous sépare encore de Jésus, votre but à atteindre.

 

VENDREDI, 27 NOVEMBRE 2013 : LE COMBAT DANS LA DEFAITE (Fr Ben KALAMBAYI )

 Lecture (s) : II Timothée 2,3-5 ; 4, 5;  Phil 3, 14; Ephésiens 6, 12

Partout où nous nous trouvons, sachons en permanence que les démons ne cherchant qu’à nous faire oublier la Commission que l’Eternel nous a donnée de brandir la Victoire du fils de l’Homme devant eux, et de les chasser tout simplement. Il n’y a pas à discuter avec le Diable. Il n’y a plus de choses à chercher à dire, seulement répétera la Victoire de la Croix. L’ennemi ayant été déjà écrasé. Pour de bon ! Il n’y a pas d’autre combat à livrer. La Victoire de notre Père ; pas d’un quelconque héros !

Notre privilège c’est la Victoire de Jésus-Christ. Pas question d’accepter quelque chose de moins. Sinon un compromis avec la vérité… !

Malheureusement, on voit des croyants faire ces compromis… Pourquoi ?

Parce que nous avons cessé d’être des agneaux. Nous avons laissé entrer le péché dans nos cœurs.

Les gens se soucient moins de ce que la Parole dit d’eux…, mais plus de ce que le Monde dit d’eux. Dans l’habillement, dans leurs attitudes,… C’est là que Lucifer envahit les cœurs et les foyers.

 Le mari et la femme se doivent mutuellement ; aucun d’eux n’a autorité sur son corps, le corps de l’un est à l’autre, et vice versa. Encore une entrée de l’Ennemi, si ça n’est pas le cas.

Dans tous ces fronts, dit le prédicateur, nous devons combattre, combattre selon les Règles du Père Céleste. Mais, depuis le Jardin d’Eden, la femme cherche comment prendre autorité sur l’homme, dit Branham. C’est sous cet esprit qu’elle adopte les attributs vestimentaires masculins ; les postures et comportements masculins ;

Moi je traite durement ma chair, afin de ne pas être rejeté…, disait Paul. Voilà, dit le prédicateur, un exemple à suivre.

Le Fils de l’Homme revient au milieu des difficultés de l’Humanité. Au milieu de la Bataille entre l’opinion de Dieu et les opinions de ce Monde !

Mais, Dieu est entièrement dans ce qu’Il a dit, Sa Parole.

Ce sont les lâches qui tombent et ne se relèvent point. Alors, le Seigneur ôte leur chandelier de sa place.

Mais, le vainqueur tombe, et se repent ! Et il change son fusil d’épaule, puis il porte des fruits dignes de la repentance !

REFERENCES :

« Une délivrance totale » §92

« L’Eglise et Sa condition » §77

« Les sept Ages de l’Eglise » PP 88 §2 ; 206

Prov. 7, 1- ;  1,10-15

« IIè Sceau » §7

I Corinthiens 7,3

Questions et Réponses du 30-8-64 §§ 306, 307, 309

… « Les Sept Ages de l’Eglise » PP. 206 ; 2015 §314§315 :

I Corinthiens 9, 23 : 

Mathieu 16, 17 :

« Demeure Friture » §3017 ; 302

« Le Signe » §250

Questions et Réponses du 03/01/1954 §§137 ; 148

« L’Invasion des Etats-Unis » §144

« La Puissance de Transformation »§34

 

DIMANCHE 1 DECEMBRE 2013 : LA FETE DES PAINS SANS LEVAIN (Fr BOKELE)

 

Lecture (s) : Lévitiques 23,4 ; Colossiens 2, 16

Toutes les Fêtes de Dieu sont la préfiguration des choses à venir dans le Nouveau Testament. Dans le calendrier agraire que l’Eternel donne à Israël on retrouve toute la Bible. L’Ancien Testament est le Livre de l’Epoux ; le Nouveau Testament, le Livre de l’Epouse. Israël, dit le Messager du Temps de la Fin, est passé par le Sept Ages de l’Eglise, pour montrer que les Sept Ages de l’Epouse étaient préfigurés dans le Livre de l’Epoux. La Pâque était, et est toujours la Fête de l’Indépendance. Indépendance collective pour Israël ; individuelle, pour les nations.

Pourquoi, ou comment, le Feu qui commence dans une église va-t-il diminuant par la suite, à chaque fois ?? Parce que Dieu n’a pas de petits enfants, dit Branham. En effet, c’est lorsqu’arrivent dans l’église « les petits fils », les « petites filles », … que le Feu s’éteint. Ceux, ou celles qui comptent sur la sainteté des autres, sont des « petites filles » et/ou  des « petits fils »… On ne devra jamais compter sur les autres. Chacun, dans l’Eglise, le Corps Mystique de Christ, doit connaître son rôle, sa fonction, … Et chacun doit reconnaître les rôles, les fonctions… des autres.

  Mais, Seul Le Seigneur gère les rôles et les fonctions des gens.

Nous n’avons donc qu’à lui abandonner tout rôle, toute fonction. Et Lui se fera voir à tous et à toi. Même toutes nos facultés doivent seulement être utilisées par le Seigneur. Samson ayant donné seulement ses muscles à Dieu, il ne vit Dieu que dans la Puissance physique. Comme le cœur de Samson était laissé à une femme, Dalila, Samson ne put voir la Puissance spirituelle de l’Eternel.

Dieu n’utilise que ce qu’on Lui laisse, ou ce qu’on Lui donne. Rien de plus.

Et quand le Seigneur, le Maître, Jésus-Christ dorme, à son tour, dit le prédicateur, Il ne Se  limite pas comme nous, les humains.

Ainsi donc, dit-il, prenons tout ce qu’Il nous tend. Sans même penser aux frères, aux sœurs, … prenons tout, de peur de le regretter, quand nous verrons que rien de Dieu ne s’épuise, martèle encore le prédicateur. Tout est toujours abondant quand Dieu donne ; rien, ni personne ne peut réduire !

Après les deux jours de prédication, quand le Messie termine et ordonne que les 5 pains et 2 poissons soient distribués aux milliers qui étaient venus écouter, les gens s’étaient certainement étonnés et inquiets… Ils ne pouvaient savoir que ce qui sort de la Main de Dieu est inépuisable. C’est pourquoi le prédicateur exhorte chacun à ne pas penser que ceux ou celles qui sont déjà bénis ont épuisé la bénédiction. Ça, c’est mal connaître l’Eternel. Très mal.

Nous devons tout le temps rester au contact du Père Céleste, la Lumière, … afin de ne pas tomber dans la confusion, les « à peu près », … qui sont en fait des ténèbres. Or, la plaie des ténèbres avait précédé la mort, en Egypte. Laodicée, Age des ténèbres, précède certainement le Jugement. C’est pourquoi, il faut que ceux qui ont des oreilles et des yeux sortent de Laodicée.

L’Eglise Pentecôtiste qui est toujours dans les Ténèbres de Laodicée, dit Malachie 4, est morte. Israël est passé également par la Justification, la  Sanctification, et le Baptême du Saint-Esprit. La Sortie d’Egypte, l’Exode, et l’Arrivée en Palestine.

La Justification, dit le Pasteur c’est en un jour ; la Sanctification, également. Dieu la donne en un jour. Mais pour les Nations, ce n’est pas aussi expéditif. Car Israël est sauvé comme un tout. Mais, les Nations sont sauvées individu par individu. C’est pourquoi la Sanctification de l’Epouse  est laborieuse, longue. C’est la Fête des Pains sans levain, qui prenait Sept Jours !

En effet, l‘Epouse a traversé Sept Ages. Mais, dit le prédicateur, il n’y a pas à confondre les Ages. Chacun doit se battre dans son Age. C’est-à-dire utiliser les armes de l’Age. Pas les armes de l’Age précédent. Et aujourd’hui, dans Laodicée, la Fête des Pains sans levain, c’est la Parole Pure. Le Message de l’heure. C’est pourquoi Ce Message du Temps de la Fin ne deviendra jamais une dénomination. A ce titre, c’est l’Arme absolue. Elle tue le mensonge, le pêché,… sous quelle forme que ce soit.

Le prédicateur relève que Moïse aussi avait prêché le Message de l’heure. Les Trois parties du Tabernacle de Moïse étaient les trois étapes du Salut : la Justification, la Sanctification, et le Baptême du Saint-Esprit ; hier, le Parvis extérieur, le Lieu Saint, et enfin le Lieu Très Saint.

Comme Moïse fait un Testament à Israël sur le point d’accéder à Canaan de ne rien retrancher de la Loi, ni d’y ajouter quoi que ce soit, de même Branham nous conjure de garder le Message qu’il avait reçu de l’Eternel pour ceux qui veulent être sauvés tel quel ; soit en quantité, soit en qualité, afin d’être sauvés. C’est « les Pains sans Levain ».

REFERENCES :

« Exposé » P.84, Apocalypse 2, 4

« Les Dons Appropriés » §40

« Qu’y a-t-il dans ta main » §32

« Exposé » PP. 201-202 ; 249

« La Tempête qui approche » §105

            29/02/1960

« Pourquoi je suis contre les religions organisées’ » §§206-207

« 4è Sceau » §245

« L’Enlèvement » §48

« Les Moments modernes » §80

« Rendre un Service à Dieu en dehors de Sa Volonté » §§185-187   (18/07/1962)

 

COMMUNICATION DE L'ECODIM (L’ECODIM/lobiko achève l’année 2013 )

L’Intendant de l’Ecodim, le Frère Jean Marc KIBEKE a annoncé à l’église la fin des Enseignements programmés pour les enfants cette année…

A cette occasion, il est prévu une révision générale des toutes les leçons de l’année 2013, le Samedi 7 décembre prochain. Ce qui doit permettre aux enfants de se rafraichir et de garder ce qui leur a été enseigné pour la vie.

Texte: Equipe de Traducteurs de l'lobiko

RETROSPECTIVE DU 20 AU 24 NOVEMBRE 2013

MERCREDI, 20/11/2013 : Audition du sermon " Pourquoi Crier ? Parle ! (Rév. Barutti Kasongo)

A travers la bande de la prédication intitulée « POURQUOI CRIER ? PARLE », le Pasteur BARUTTI KASONGO Léonard a sensibilisé l’Assemblée Chrétienne de Righini à s’armer de courage face à tout problème. Il a souligné de prier seulement sans peur, car même le Seigneur Jésus-Christ a déclaré à ses disciples de ne jamais se laisser prédisposer par ce mécanisme de base de l’échec, à savoir le trac, l’affolement, la panique, la terreur, la frousse… l’inquiétude.

L’appui de Dieu vous est promis. Il réalise toujours sa parole. Pourvu que vous puissiez  la  prononcer dans toutes les situations, après que vous avez pu Le rencontrer dans votre existence. Le principe, c’est cela. D’abord entrer en contact avec l’Eternel. Il entre en vous. Il vous oint. Partout, il finira toujours par montrer ou témoigner qu’il est avec vous. C’est ce que MOISE a oublié ce jour là devant la Mer Rouge, et vis-à-vis du Pharaon et de son armée qui les poursuivaient.

L’enlèvement est proche. L’invisible devient de plus en plus visible pour vous donner la foi de l’enlèvement. Conformez vous à agir avec fermeté. Rassemblez tout votre courage, afin de bien entreprendre ce voyage. Décidez-vous, a conclu le Pasteur BARUTTI. Ne vous lamentez plus. Priez sans cesse dit la Bible.

VENDREDI, 22/11/2013 : « QUE VOTRE CŒUR NE SE TROUBLE POINT » Fr. Lusanga Racheté

Lectures : Jean 14, 3-4 ; Jérémie 1, 17

Quel que soit le problème, ne disons jamais que le problème en question est grand…

Le prédicateur révèle que Dieu Seul est grand. De telle sorte que cette idée fixe, qui ne sera jamais démentie, dominera sur tout ce qui pourra survenir… C’est ce qui fait et fera que notre cœur ne se trouble jamais. Jamais !

Autant les parents terrestres se sont préparés à notre venue, eux qui sont mauvais comme l’avait dit Christ, peut être sorciers, … autant il est étonnant que l’on pense que notre Père Céleste est dépassé, surpris par notre existence !! S’il en était ainsi, les parents terrestres ne pouvaient se préparer à notre naissance.

C’est pourquoi le Fils de Dieu nous avait dit : « Que rien ne trouble vos cœurs !». Le Père prépare notre arrivée au Ciel… Avant notre retour sur terre. Mais, cette Terre là sera passée par la Justification, la Sanctification et le Baptême de l’Esprit. Le Déluge = la Justification ; l’effusion de Sang de Christ = la Sanctification ; le Déluge de Feu que l’Apôtre Pierre avait vu = le Feu de l’Esprit de Dieu qui va purifier la Terre. Le Père Céleste prépare jusqu’à notre retour sur la Terre.

Dans ces préparatifs, dit le prédicateur, nous, de notre côté, nous devons manifester Dieu, Jésus-Christ. Le chrétien est dans cette phase, par ce Message du Temps de la Fin, où il éprouve ce besoin de manifester Christ.

Avant la Révélation de la Parole, nous pourrions nous lamenter comme les autres… Mais avec la Parole Parlée, Christ, que pouvons-nous vraiment ne pas avoir à notre portée ?

Il n’y a plus rien pour troubler le Chrétien. Et Christ est en nous… Pas ailleurs ! En chacun de nous ! Christ ne cesse de nous répéter de nous décharger sur Lui ! Car, dans les préparatifs de Christ, il n’y a point d’omission. Et les Projets divins pour chacun de nous ne peuvent connaître des ratés comme les propositions et rêves humains… Même la mort ne peut plus arrêter rien, depuis que la Parole, le Dieu Tout Puissant s’est dévoilé, la Parole révélée.

REFERENCE :

« Les choses qui sont à venir » §§44 ; 42 ; 60 ; 67

DIMANCHE, 24 NOVEMBRE 2013 : « UNE EGLISE SEDUITE PAR LE MONDE » Fr. Lusanga Racheté

Lecture (s) : Juges 16, 4-21

Comment une personne comme celle-là, Samson élevée au-dessus de tout une Nation, d’un Peuple comme Israël, terreur de tous les pays du Moyen-Orient depuis la sortie d’Egypte jusqu’à ce jour. Comment une personne comme Samson pouvait-elle perdre cela de vue, et se soumettre aux exigences d’une femme ? Samson typifie l’Eglise de Jésus-Christ. Mais, en particulier, Samson typifie aussi l’Assemblée Chrétienne de Righini…

Qu’en est-il de la Séduction dans l’Eglise, en général, et dans l’lobiko, en particulier ?

La Séduction opère par la dépersonnalisation, dit le prédicateur ; elle vous ôte votre identité, d’une façon, ou de l’autre…

Comme la femme est le type de l’Eglise, le prédicateur cherche cette séduction sur les femmes de l’lobiko… Comme Samson, ou la séduction de Samson passa par la chevelure, le prédicateur se saisit de cet aspect sur la femme croyante de ce Message du Temps de la Fin, et dans l’lobiko. La Mondanité a élu domicile dans la coiffure des sœurs de l’lobiko… Alors que le Message du Temps de la Fin stipule : Faites ; faites, … et faites ce que vous voudrez, mais… ne ressemblez point au monde ! Faites sans ressembler au Monde.

Samson est vraiment le type de l’Eglise, car il avait sur sa tête une chevelure en sept Tresses de cheveux, comme les sept Sceaux de la Parole donnée à l’Eglise dans Apocalypse.

Et le prédicateur souligne que si Samson avait gardé le Mystère des ses sept tresses, les impies n’eussent point porté leurs mains sur Samson. Mais, sous la Séduction de la prostituée, Samson brada le Mystère, et le révéla au Monde. Et le Monde foula Samson à ses pieds.

Quand on y ajoutera, à la coiffure mondaine des sœurs, les jalousies, les critiques, … et jusqu’aux poisons,… la Séduction de l’lobiko est à son comble.

Le prédicateur frappe du point sur la chaire, pour exhorter tout un chacun à se repentir. L’interpellation concerne chaque membre, pris à part.

La preuve de la Séduction c’est aussi et surtout l’extinction du zèle pour la Parole dans la grande majorité des membres de l’lobiko. On peut le voir à travers la disparition  des Messages prophétiques d’il y a vingt ans…, qui sont la manifestation de l’Eternel, quand le zèle pour Sa Parole est là.

Le prédicateur fait néanmoins une mise au point que si l’essentiel des membres de l’église sont devenus personnellement des dénominations, l’lobiko ne sera jamais une dénomination, tant que le Message de l’Heure sera prêchée. La Présence du Seigneur demeurera. Car il ne demeure que dans Sa parole, et uniquement dans Sa Parole. C’est pourquoi dit-il, le 22 novembre dernier, il y a trois jours, le cadavre d’un enfant que le médecin avait déjà envoyé à la morgue est revenu à la vie après la prière de deux Honorables Dilobikoes de cette même église, l’Assemblée Chrétienne de Righini.

Samson a échappé trois fois aux Philistins, se jouant d’eux, … mais la fois qui suivit lui fut fatale. L’Eglise a connu la Justification, puis la Sanctification, et enfin le Retour des Dons de l’Esprit. Mais, chaque fois après, l’église s’est organisée ; et Dieu est revenu la relever.

Ce qui attend l’Eglise maintenant, c’est ce qui arriva à Samson : la faillite, la débâcle. Si nous nous organisons personnellement après avoir reçu la Parole de l’Heure, il n’y a pas une quatrième phase qui viendra nous relever, dit le Messager de l’Heure, William Branham.

Si dans le Monde, les gens et les compagnies ont fait succès par l’usage des services de la Télévision, ne les imitons point. A partir du §13, le Messager de l’heure montre que le Diable a envoyé ses agents à la Télévision et ajoute que le Seigneur a aussi envoyé ses Ministres à la Télévision, avec la Parole de l’Heure, pour démentir les faussetés, et délivrer le peuple de Dieu. Ce qui doit être détruit doit l’être. Et pour cela, il faut à Dieu quelqu’un pour le faire. Si l’on aime encore le Monde, on prouve que l’on aime pas Dieu, que l’on n’est pas son enfant. Et si l’on résiste à la Correction par la Parole de Dieu, on n’est pas enfant de l’Eternel. On est du Monde passager…

Un homme, ou une femme ne naîtra jamais de nouveau tant que le « je », surtout le « je » intellectuel survit en elle /lui, comme chez les séminaristes catholiques, et autres théologiens… Chacun doit se mesurer aux commandements de la Parole Parlée, et non oser compter sur ses facultés intellectuelles.

C’est l’esprit du monde, c’est celui du Monde Civilisé, intellectuel, qui empêche les gens de manifester l’esprit, manifester l’onction de l’Eternel devant les gens…Un esprit de timidité.

Enfin, un autre esprit : la familiarisation avec la Présence de l’Eternel, dit le prédicateur… ! Et c’est qui arriva effectivement à Samson, quand il pouvait dire « je m’en sortirai comme toujours » ! La familiarisation avec la Parole de Dieu c’est la chute de l’homme.

La familiarisation avec la Volonté de Dieu est une grande indication de Séduction par l’ennemi, le Monde, …

Mais, si nous avons seulement perdu du zèle, et non renié la foi, notre chevelure va repousser, comme celle de Samson, par la Grâce de l’Eternel, le Fils de Dieu, conclut le prédicateur.

 REFERENCES :  Une Eglise séduite par le Monde 

§§3-8 :

 §§70… ; §§138-139 ; §§26-30 

Texte: Equipe des Traducteurs lobiko

RETROSPECTIVE DU 19 AU 25 AOUT 2013

 Dans cette rétrospective, le lecteur a l’occasion de trouver, en plus des trois prédications habituelles, le rapport du voyage missionnaire du Pasteur Barutti à Kamako, et à Lubami.

Mercredi, 21 août 2013 : LA NOUVELLE NAISSANCE   /Révérend Kalumbu

Lecture : Genèse 1, 27 ; Jean 3, 1-6

La Nouvelle naissance est le fondement de la Perfection.

Adam était vraiment parfait, créé parfait. Mais, par la suite, quand le péché investit l’homme, cette perfection fut perdue. Et aujourd’hui, le Père Céleste, le Créateur ramène la descendance d’Adam à l’état où était Adam, la perfection, dit le pasteur.

Paul dit dans sa lettre que les saints d’autrefois ne pouvaient pas parvenir à la perfection sans « nous ». Le pasteur précise que le « nous » en question, c’est le croyant et la croyante de cet Evangile du Temps du Soir. Par ce que la Perfection, c’est aujourd’hui, grâce à la révélation de toutes les Ecritures, et des Mystères.

 C’est pourquoi Paul parlait en termes de « nous ». Lui aussi était dans l’attente.

Quant à la Perfection, elle est totale, ou elle n’existe pas ! Elle ne sera jamais partielle, ou essentielle, dit le pasteur, avec grande insistance.

Tout d’abord, naître de nouveau. Dès que la nouvelle naissance a eu lieu, les fruits du Saint Esprit vont se manifester un à un, progressivement, jusqu’à leur totalité ! Il n’y a plus rien à faire pour l’homme. C’est Dieu, et lui Seul !

Etant donné que nous ne sommes pas bons, pour commencer : conçus dans le péché, nés dans l’iniquité, et venus au monde en disant des mensonges.

Comment agit l’homme né de nouveau ? Il n’approuve pas les choses par l’observation au moyen des cinq sens physiques. Mais cette même personne, quand elle nait de nouveau, elle transcende ses cinq sens. Elle est conduite dans cette nouvelle vie par le Saint-Esprit. C’est cela le Super Sens dont parle le Message du Temps de la Fin,... ou le sixième sens. Le Super Sens est reçu par le baptême du Saint-Esprit.

 Par exemple, l’homme qui n’a encore que 5 sens, se sent encore appartenant à sa tribu, à ses us et coutumes. Mais, dès que le Super Sens lui est donné, ce dernier lui ouvre l’entendement spirituel et, dit le pasteur, seul l’Eternel comptera dès lors pour la personne née de nouveau.

Le pasteur souligne que ceux qui ont la semence de l’Eternel n’auront pas d’effort pour croire à la nouvelle naissance, puis à la perfection.

Le Super Sens fait que celui qui en est pourvu choisit ce que l’Ecriture a dit, à la différence, ou à l’opposé de la connaissance de ce monde, et de ses connaissances personnelles.

Quand on a reçu la Foi Substance, on est vraiment isolé du Monde entier. Seul !

Le pasteur dit que c’est cette condition d’existence là qui est la position d’attente du Seigneur. Marcher seul avec Dieu, en attendant Dieu !

Et le pasteur montre que Dieu procède comme cela, nous prenant chacun ou chacune seule ! Mais comment croire qu’une sœur, un frère, … est en marche avec l’Eternel ?  Le Messie avait répondu  à cette question, en disant que l’on reconnait cette personne là à travers les fruits qu’elle produit. Mais pour ce qui est d’être seul, c’est une évidence : Enoch a marché seul avec Dieu trois cent ans durant ; Elie également.

Quand Dieu parle à quelqu’un, ce dernier est le seul à le témoigner ! Et cette personne n’a pas à se référer à l’entourage, au contexte… ! Jamais.

Le pasteur relève que chacun doit identifier ce qu’il a comme conduite, qui montre qu’un des fruits, ou certains fruits du Saint-Esprit ne sont pas encore effectifs dans la vie de cette personne.

Le frère Branham nous rappelle que la semence de Dieu est dans l’homme dès sa naissance. C’est le Feu de Dieu, la Parole. Dans la vie, l’on ne nait qu’une seule fois ; on ne peut manger la chaire humaine et boire du humain ; … Mai, le Super Sens te fait dire le contraire ; non seulement dire, mais celui qui l’a reçu croit simplement et fermement à ces réalités que le Monde ne voit. C’est une grande Grâce, vu ce que le Monde est ! Et l’on ne regarde rien dans le Monde, qui est déjà là derrière. Et on croit à une deuxième naissance ; on accepte de boire le sang, et de manger la chair d’un homme.

Le pasteur insiste sur un fait : chacun doit être sûr qu’il ne se retrouve pas dans la Parole de l’Heure en suivant quelqu’un, en imitant quelqu’un !

Les gens qui ne sont pas nés de nouveau n’ayant pas le Super Sens, ils sont bloqués dans des raisonnements, des logiques du bon sens, … ! Mais celui qui a la Foi (ou le Super Sens) dans le Tout Puissant ne s’en préoccupe même pas. Ce n’est pas son affaire. C’est l’affaire du Père.

Du fait d’être l’objet des Promesses invisibles de l’Eternel, dit le pasteur, nous devons garder la Joie tous les jours, comme le dit la Bible.

« La Stature de l’Homme Parfait » p. 17 §§ 4-5 p.18

« La Foi Parfaite » §114

 

  Vendredi 23 août 2013

Lecture (s) : Hébreux 11, 4-3.  LE COMPTE A REBOURS         (Révérend Kalumbu)

 Chacun doit chercher à savoir ce à quoi il aspire, comme modèle…

Et si ce modèle, dit le pasteur, n’est pas le Fils de l’Homme, alors, la Piété n’est pas encore là. Le Saint-Esprit quant à lui, vient couronner les fruits de l’Esprit.

La Piété, c’est être prêt à accepter de se diminuer, … Comme l’était le Fils de l’Homme ! Accepter d’être contesté.

Quand Dieu nous dit ce qui nous manque, dit le prédicateur, cela ne doit pas signifier que nous sommes invités à compléter le gamme, ou la série, … Non, dit le pasteur. Quand un médecin nous dit ce qui ne va pas en nous, nous comprenons que c’est lui qui nous trouvera ce qu’il faut. Et à fortiori quand c’est l’Eternel,  comment pouvons-nous être tentés de chercher la réponse nous même… ? Comment ?

L’affection fraternelle doit demeurer en nous contre vents et marées…

La stature de l’Homme Parfait doit nous amener à l’affection fraternelle. Chacun doit trouver un modèle. Un modèle. Pas n’importe lequel… Mais un modèle que le Seigneur a agréé, à savoir, un Seul : Jésus Christ.

 L’Enlèvement est pour bientôt.

 

Dimanche 25/08/2013

RAPPORT DU VOYAGE MISSIONNAIRE A LUBAMI ET KAMAKO

Le Pasteur Barutti commence par demander à l’Eglise de prier pour lui ; il se sent un peu mal de ce qu’il avait mangé pendant son déplacement.

Ensuite, le pasteur se repent de ce qu’il avait dit sur le Pasteur Ferguson dans l’affaire Mali, sa foi, sa doctrine… Puis, il demande aussi à l’église de ne pas parler de l’affaire du frère Mali à des gens de l’extérieur…

Il demande à l’église de ne plus s’occuper de ce qui est déjà du passé.

Le pasteur insiste encore sur le fait qu’il continuera toujours à soutenir la Voix de Dieu.

Concernant le voyage missionnaire : une semaine après avoir été à Lodja, le pasteur a repris les voyages :

Mardi 20 août : Départ de Kinshasa, par Air Kasaï…, à 8H30’ pour Tshikapa. Arrivée à Tshikapa à 11H15’. Accueil triomphal marqué par les sœurs des Assemblées de Tshikapa, qui sont allées jusqu’à obtenir de l’équipage que l’aéronef puisse attendre, pendant que l’église du Pasteur Shambuyi recevrait le pasteur et sa délégation. Et cela  prit deux heures…, pendant que le pasteur exhortait, et priait pour les malades.

Arrivée à Komako : 14 H00’ ! Encore un accueil délirant pendant lequel les sœurs lançaient des défis aux incrédules et à Lucifer… La foule et le Pasteur Mukiamuni ont tenus à ce que Barutti Kalombo fasse une déclaration. Alors, il leur a dit que ce que vous avez entendu faire par le Seigneur Jésus-Christ, la même chose sera expérimentée par eux. Car, Il est le même maintenant, dit la pasteur. 

1er jour : Prédication : « CE QUI EST ECRIT EST ECRIT »

Dans la foule, des frères et des sœurs, des non croyants, … des gens venant de partout, jusques d’Angola, notamment de  Lunda Sud, … et autres Agglomérations d’Angola.

Le même jour, 85 personnes sont baptisées.

     Plusieurs cas de Guérison :

  1. Esther : guérie de folie
  2. Pasteur Mputu : guérie d’une tumeur cancéreuse. Veuve qui a disparu sur place.
  3. Ngoy wa Ngoy : qui vomissait du sang.
  4. Milly (sœur) : toux
  5. Justin Ikid : Hernie
  6. Ngolela : guéri de chaleur au bas ventre et d’interruption de menstruation
  7. Lutumba : Hernie(après deux prières précédentes, sans succès
  8. Nyange Membale : Rhumatisme
  9. Badi Sonji Agnès : Douleur atroces au ventre et au dos, ne pouvait même pas boire…

    10. Bakakenga Mulumba : une mase douloureuse au thorax.

2ème jour : Prédication : « QUELLE EST L’ATTRACTION A KAMAKO ?

Baptisés : 50 personnes.

Témoignage

- Ngalamulume guérie d’œil ;

- Maman Olenga, guérie d’une de ses épaules douloureuse ;

- Mputu Dénise, dont, disait-elle, la veille, l’enfant était mourant, déshydraté, atteint de rougeole. Mais, seulement par sa foi, sans présenter l’enfant à l’imposition des mains, le Seigneur Jésus-Christ l’a guéri, après la prière de BK ;

- Beaucoup de paralytiques, dont Lumanu, ont été guéris… ;

- Médard Mulamba Kalume, après deux opérations sans succès, a été guéri d’hernie (pas croyant du Message

- Fidèle Mfumuatu a témoigné guéri de l’aveuglement (pas croyant)

- Laurence Mujinga a témoigné de la remise en place de sa matrice

- Mubiayi Ntambwe : hernie

- Mme Josée Kamilo a témoigné de la guérison de deux de ses enfants frappés de glaucome, ou aveuglement par la défection des cataractes ;

- Mama Shako guérie aussi de glaucome.

3ème Jour : « LES 7 NOMS REDEMPTEUR DE DIEU »

Assistance beaucoup plus nombreuse que les 2 jours précédents.

Baptisés : 500 personnes.

Guérisons :

- Max Malosa : 15 ans d’hémorroïde, guérison miracle ! Et l’homme a dit que même des millions de dollars ne pouvaient lui donner une telle joie.

-Sayi Damas, une fille qui prie chez les « bapostolo », guérie d’aveuglement.

- Ngalula Muanmbuyi : était venue à la prière conduite un proche qui la tenait à la main ;guérie de glaucome ;

Avec tous ces signes puissants, il faut bien dire la déclaration que le pasteur avait été contraint de faire à son arrivée par l’eglise du Révérend Mukiamuni était en train d’être  confirmée par le Seigneur Jésus Christ, honorant ainsi Barutti devant tous !

- Une jeune fille angolaise fut délivrée de l’épilepsie, et de magie sur le champ ;

- Mr Kabunda, guérie d’atrophie des  jambes suite à un coup de « kasonda », un  coup de feu mystique…

- Sœur Célestin Enoch : une grossesse qui devenait de plus en plus pesante… Pendant que le pasteur prie, son bébé se mit à bouger énergiquement. Alors que depuis quatre jours, l’enfant ne donnait aucun signe de vie.

- Dieudonné Kenya :  guéri de glaucome

-Tshibola Tshitshi : troubles de menstruation, pertes de sang.

 LUBAMI, 23 août 2013

Accueil spectaculaire à Lupemba, un village sur la route de Lubami. Le pasteur dit que ce voyage fut une Fête pour les frères et sœurs du Message.

Prédication à Lubami :  LE CHEF D’ŒUVRE 

Appel à l’autel et baptême : 50 personnes

Un homme était atteint d’une énorme hernie qui lui faisait porter une gaine… Mais, sur place après la prière du Pasteur Barutti, la masse a libéré ses organes sexuels.

- Sœur Tshibola Tshitshi : carie dentaire

-Tshebua : hernie interne.

Le même jour, la délégation ,de nuit, était de retour à Kamako d’aboerd, et ensuite, à Tshikapa.

A Tshikapa, un certain Kabasele qui avait obtenu que le pasteur prie pour lui  quatre jours auparavant et venu témoigner que Jésus-Christ l’a décliné de diabète et d’hernie aussi…, examens médicaux à l’appui. Le pasteur dit que la fréquence de l’hernie est redevable aux travaux de creusement du diamant.

Prédication du jour à l’A C R : TEMOIGNAGES SUR LA MER/ Révérend Barutii

Après un service, normalement un serviteur de Dieu a beaucoup donné de la puissance qui était en lui… Et, il doit prier pour remercier le Seigneur après ce service. Les hommes et les femmes qui avaient vu la grâce de Dieu par Jésus de Nazareth témoignaient toujours, selon la grâce qu’il a vue ou reçue.

Mais, pour venir à Christ, à la suite de ces signes, dit le Pasteur, il faudra dénoncer tout mal commis dans la vie, sincèrement. Comme Zachée, qui a confessé qu’il volait l’Etat, et qu’il était prêt à restituer cet argent. Christ dit à Zachée d’aller distribuer cet argent aux pauvres.

 Les témoignages, les signes miraculeux, dit le pasteur, ce sont les marques de la Présence de celui qui les avait promis. Grace à ces signes, plus d’hésitation sur la présence divine.

Mais, quand on va sans le Seigneur des Promesses, dit le pasteur, la Bête nous envois des vents contraires. Comme les disciples l’expérimentèrent sur la Mer, c’est pourquoi, dit le pasteur, il nous faut garder nos regards en permanence tournés vers le Fils de l’Homme, le Seigneur.

Il faut croire au Surnaturel. C’est nécessaire pour quitter la terre, et autre dans les airs.

Alors, dit le pasteur, l’on doit comprendre pourquoi les témoignages sont importants : semer la Foi, puis la Foi de l’Enlèvement !

Au-delà de Marc, il y a le 3ème Pull qui vient…

 Nous sommes dans le Réveil des 7 Tonnerres.

REFERENCES

 « Vous devez naître de nouveau » § 40

« Un Super Sens » §59 §68 :

 « Zimël à la Mer Rouge » §78

« Pourquoi crier ? Parler » §40

NOUVELLES ET TEMOIGNAGES

  • Le Jeudi 29 août 2013, le pasteur tiendra une réunion avec les jeunes de l’Assemblée Chrétienne de Righini.

 Témoignages de la Sœur Marie Yoka. D’Abord, en 1990, le Pasteur Barutti avait prié pour elle… En 2010, à la Campagne, elle n’eût pas à le dire.

Mais, le 18 août 2013, elle sentit son cœur gonfler. Elle entreprit quand même de venir au Culte, l’après-midi… Elle sut combien c’était dangereux, une maladie cardiaque. Mais elle se souvint de 1990, alors que son bébé était passé dans les trompes, comment la prière du Pasteur Barutti avait restauré la situation de l’enfant, jusqu’à ce que son accouchement se fasse normalement.

Arrivée au Culte, elle ne pouvait même plus parler. Et pendant le Culte, elle entendit le pasteur rendre compte d’un cas de guérison qui venait d’avoir lieu, où ma sœur était guérie d’une maladie cardiaque. Alors, elle se dit qu’elle aurait voulu être celle-là qui fut guérie. Vers la fin du Culte, elle ne comprit pas d’où vint son soulagement progressivement, mais sûrement. Pius, elle parvint à se mouvoir comme d’habitude. Elle se mit à chanter même… Alors, elle fut bouleversée. Elle rentrera même à pied, à Matete où elle habite. Jusqu’au matin, plus aucun signe de la menace qui l’avait assaillie la veille.

 

 

NOS EXTENSIONS